domingo, 10 de agosto de 2008

mas pruebas y en españa siguen igual

Casses de volants moteur de Peugeot 307 : le constructeur propose des solutions !

par Cailliot Manuel - le Jeudi 24 juillet 2008

Ceux qui se sont penchés de près ou de loin sur la 307 2.0 HDI 110 ch, et en premier les propriétaires, savent qu'une faiblesse touche son volant moteur. De type bi-masse, il permet d'amortir les vibrations du moteur et son couple, et rend les passages de vitesse plus souples et agréables.

Or sur les modèles fabriqués jusqu'à la fin de l'année 2003, ce volant moteur a souffert d'un vice de fabrication conduisant rapidement à sa destruction, du moins à des bruits au démarrage et à l'extinction du moteur, imposant de toute façon son remplacement, avec celui de l'embrayage. Parfois avant même le cap des 60 000 km !

A la clé des frais importants, compris entre 1 000 et 1 500 € selon la région et le réparateur. Face à cette hécatombe, Peugeot avait prévu une action en après vente, pour les véhicules qui ne bénéficiaient plus de la garantie contractuelle. Concrètement, le réseau prenait en charge le remplacement du volant moteur (pas de l'embrayage), pour peu que la voiture ait moins de 5 ans et moins de 150 000 km. Plutôt sympa… Or pour les clients qui dépassaient de peu l'une ou l'autre des échéances, rien n'était prévu, aucune dégressivité au programme. Rageant pour les plus petits rouleurs qui n'affichaient que 75 000 km et 5 ans et 2 mois, par exemple…

Aujourd'hui, Peugeot propose une solution originale, pour réduire le prix de la réparation, et accompagne financièrement les clients qui se trouvent un peu "limites".

Si la panne survient, les réparateurs peuvent dorénavant proposer de remplacer le volant moteur bi-masse par un volant moteur classique, qui certes réduit la souplesse du moteur et des passages de rapport, mais qui se veut bien plus fiable. La réparation en devient bien moins onéreuse puisqu'elle n'excède en moyenne jamais les 650 €. Un tarif plus adapté aux véhicules les plus anciens, à la valeur moindre en occasion…

Le service client accompagne cette opération d'une grille de prise en charge remaniée, que voici :

Voiture de moins de 5 ans et moins de 100 000 km, prise en charge totale.
Voiture de plus de 5 ans et de moins de 100 000 km, participation de 350 € sur la facture.
Voiture de moins de 5 ans et au kilométrage compris entre 100 000 et 150 000 km, participation de 350 €.
Cas de récidive dans la limite de 100 000 km après le premier remplacement de volant moteur, prise en charge de 350 €.
Voiture de plus de 5 ans et plus de 100 000 km, pas de prise ne charge.

Cela représente une avancée pour de nombreux clients, encore confrontés à cette panne ou faisant face à une deuxième occurrence de celle-ci !

Ce serait un peu trop de dire merci Peugeot, mais reconnaissons que la marque fait un effort pour accompagner ses clients. Que d'autres en prennent de la graine (je ne vise personne en particulier, pourquoi ?) !

> Réagir